Bonjour à toutes et à tous suite à la dernière AG de la FFCT il semblerait qu’il y ait quelques confusions quant à la légalité de faire son montage par soi-même de nos kits. Il y a confusion entre Professionnels (nous) et les vélocistes.

Ci dessous l’article de la DGCCRF

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Bicyclette-velo-assistance-electrique-vae

Les professionnels ont des responsabilités en matière de récupération des batteries ou d’adaptation de kits de motorisation sur des vélos non conçus comme des VAE dès l’origine. Un vélo sur lequel un kit de motorisation est proposé doit offrir les mêmes garanties de sécurité qu’un vélo ordinaire, notamment quant à la résistance du cadre ou aux performances de freinage

Celui-ci n’indique EN AUCUN CAS que le kit doit être monté par un vélociste, mais que les professionnels qui les vendent (nous entres autres) doivent s’assurer de que leur kit ne va pas fragiliser le vélo et le rendre moins sûr. Pour cela nos moteurs sont volontairement limités à 25 Nm ce qui est largement inférieur à ce que pratiquement tout cycliste en forme peut développer.

Par contre certains kits réclament des détecteurs de freinage car ils sont trop lents à détecter l’arrêt du pédalage. Ce qui n’est pas le cas de notre kit.

Un vélociste de nos jours n’a plus besoin d’un diplôme pour ouvrir un magasin de cycles. Et même s’il avait un diplôme par quel moyen pourrait-il garantir la résistance du cadre avec le kit. ils ne sont pas équipé pour cela. Seuls les usines comme la nôtre peut faire ces tests.

Je rappelle également que les tests de cadre pour les VAE sont basés sur celle d’un cadre de vélo.  Il n’y a aucune norme pour des cadre de VAE.

Vous pouvez vérifier le test EN 15194 ne comporte aucun test spécifique à un quelconque cadre VAE , seulement ceux du cadre du vélo concerné. Soit route pour le FFCT en principe.

Cependant une chose est obligatoire pour valider que le professionnel (nous) a bien fait son travail. Il faut fournir avec le kit, l’étiquette d’homologation à coller sur la cadre comme indiqué dans la norme EN 15194.

Le nom du professionnel inscrit sur l’étiquette, doit être localisé en Europe et pas à l’étranger en Asie notamment.
 

Annad est pour l’instant le seul professionnel qui livre cette étiquette de conformité EN 15194 avec ses kits.

Nous avons fait le montage de plusieurs centaines de kits lors des semaines fédérales, régionales ou dans nos locaux. Mais comme cette prestation est gratuite nous n’avons pas de trace de ceux à qui nous l’avons fait. Vous pouvez donc nous demander un certificat de montage en nous indiquant simplement quand on vous l’a monté et les références du moteur. on vous enverra un document indiquant que l’on a fait votre montage.

Mais ce document n’a aucune valeur juridique ou autres face à votre assurance, car il n’y a aucune obligation ni directive quant à ce montage. Donc aucun vélociste digne de ce nom ne pourra vous faire un quelconque certificat de conformité de votre montage. Il n’en a pas le droit. Car sa responsabilité pourrait être engagée si, même si ce n’est pas à cause du kit, il arrivait un problème à l’utilisateur.Seul encore une fois le CRITT peut le faire. Mais même le CRITT ne fait pas de test du moteur, seulement du cadre suivant les normes des vélos musculaires. Pour le moteur ils s’en remette au certificat du constructeur.

Donc personne ne peut vérifier un montage de kit. Seul la qualité du kit et son utilisation font de lui un élément de sécurité et est considéré comme un vélo par les assurances. Tout refus d’une assurance serait illégal.

Car enfin, pour finir, notre kit se résume au montage d’une roue. s’il faut le faire faire par un professionnel, vous n’aurez plus de droit de crever, ni de changer de pneu ou cassette car il faut démonter la roue et donc le kit! Il faudrait faire appel à un professional, ce qui serait aberrant.

NB : nous avons aussi mis en place une collecte et recyclage des batterie en fin de vie. Un vélociste ne peut pas faire cela.